Laboratoire Ophtalmique VECTEUR – Rue Ranclos 57685 Augny

Anatomie de l'oeil

La cornée

La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte asphérique et légèrement saillante. Elle transmet la lumière au cristallin et à la rétine. C’est le premier élément réfractif de l’oeil.

La pupille

On peut comparer la pupille au diaphragme d’un appareil photographique. Elle nous apparaît noire étant donné la majorité de la lumière entrant à l’intérieur de l’oeil est absorbée par les tissus, en particulier la rétine. Chez les humains, la taille de la pupille est contrôlée par des mouvements involontaires de contraction (myosis) et de détente (mydriase) du muscle de l’iris. Ces mouvements constituent le réflexe pupillaire qui permet de réguler l’intensité de lumière entrant dans l’oeil. Elle réagit donc beaucoup aux variations lumineuses.

Les modifications normales, lors d’une émotion, modifient aussi le diamètre pupillaire.

Le cristallin

La particularité du cristallin en tant que lentille naturelle de l’oeil est de pouvoir modifier sa courbure, sous l’action du muscle ciliaire, et donc sa vergence ou puissance. Une image nette peut donc se former sur la rétine même si l’objet est proche de l’oeil. On parle de phénomène d’accommodation. L’accommodation diminue tout au long de la vie.

Le rétine

La rétine est l’organe sensible de la vision. C’est une mince membrane qui couvre environ 75% de la face interne du globe oculaire. Sa partie sensible à la lumière se compose de photorécepteurs : environ 5 millions de cônes (capteurs de couleurs) et environ 120 millions de bâtonnet (capteurs de contrastes noirs et blancs), qui captent les signaux lumineux et les transforment en signaux électico-chimiques. Elle se compose aussi de neurones qui à leur tour intègrent ces signaux électriques.

Les informations sont alors transmises au cerveau.

Le nerf optique

Le nerf optique est le deuxième nerf crânien. C’est un nerf sensitif qui participe aux voies optiques et permet donc la vision.

Le vitré

Le vitré représente ainsi 90% du volume de l’oeil. Il s’agit d’une substance transparente, gélatineuse qui remplit la cavité oculaire en arrière du cristallin. Son rôle est de garantir la rigidité du globe oculaire, et de maintenir la rétine en place contre la paroi de l’oeil.

Au coeur des organes : L’œil et la vision, par l’INSERM.