Laboratoire Ophtalmique VECTEUR – Rue Ranclos 57685 Augny

Les différents troubles de la vision

Les troubles de la vision peuvent être très variés. Bien souvent on parle de défauts visuels. Il apparaît un défaut visuel dès lors que l’image d’un objet ne se forme pas sur la rétine. En cas de pathologie ou de symptômes anormaux, consulter votre ophtalmologiste.

La vision normale

Les rayons lumineux provenant de l’infini se focalisent sur la rétine.

La perception d’un objet éloigné est donc nette.

La myopie

La myopie est un trouble de la vision de loin.

Lorsque l’oeil est trop long,  la focalisation des rayons lumineux provenant de l’infini se focalisent avant la rétine. L’image d’un point n’est plus un point mais une tache sur la rétine, ma perception d’un objet éloigné est donc floue. Plus l’objet est éloigné, plus celui-ci est flou.

En somme, le myope voit moins bien de loin que de près.

Il est nécessaire de corriger cette myopie à l’aide d’un verre concave qui sera défini par le professionnel de santé référent : l’ophtalmologiste, l’opticien ou l’orthoptiste.

Les effets de la myopie sur la vision

L’hypermétropie

L’hypermétropie est en quelque sorte le contraire de la myopie.

Lorsque l’oeil est au repos et qu’il n’accommode pas, il donne d’un objet distant, une image qui se focalise en arrière de la rétine. L’oeil hypermétrope est donc un oeil dont le système optique n’est pas assez puissant.

Pour que la vue s’améliore l’hypermétrope est obligé de fournir un effort d’accommodation plus ou moins important.

Il est nécessaire de corriger cette hypermétropie à l’aide d’un verre convexe qui sera défini par le professionnel de santé référent : l’ophtalmologiste, l’opticien ou l’orthoptiste.

L’astigmatisme

Normalement, les surfaces de la cornée et du cristallin présentent une courbure quasiment sphérique. Chez les astigmates réguliers, l’une ou l’autre ou les deux, ne sont pas parfaitement sphérique et sa courbure s’apparente davantage à celle d’un ellipsoïde. Grossièrement on peut les comparer à un ballon de rugby.

L’image reçue par la rétine est donc différente selon les axes de méridiens. L’image manque alors de netteté. L’astigmatisme peut être associée à de la myopie, à de l’hypermétropie et parfois un peu des deux.

Il est nécessaire de corriger cet astigmatisme à l’aide d’un verre technique qui sera défini par le professionnel de santé référent : l’ophtalmologiste, l’opticien ou l’orthoptiste.

L'effet de l'astigmatie sur la vision

La presbytie

La presbytie est un trouble de la vision pour effectuer un travail de près. Ce n’est pas une maladie mais un processus de vieillissement normal de l’oeil et plus particulièrement du cristallin. Ce processus du vieillissement comme dès la naissance, mais son effet apparaît classiquement entre 40 et 45 ans.

Sa capacité d’accommodation diminue donc avec le temps.

La presbytie évolue rapidement entre l’apparition de son effet et 60 ans, ce qui nécessite de changer fréquemment la puissance des verres correcteurs.

Après 65 ans, la presbytie est quasiment à son maximum d’effet et n’évolue par la suite presque plus.

Il est nécessaire de corriger cette presbytie pour retrouver une vision nette de près à l’aide d’un verre de vision de près ou un verre technique qui sera défini par le professionnel de santé référent : l’ophtalmologiste, l’opticien ou l’orthoptiste.